Libération nous propose le portrait de Kayvan Mirza.

optinvent

Sur le même sujet Il rentre tout juste de Los Angeles où il vient de tourner un clip pour une campagne de «crowdfunding» (ou financement participatif) sur Internet afin de lever des fonds. Entre ses mains, dans les modestes locaux d’Optinvent, la start-up qu’il a créée à Rennes, il tient une paire de lunettes noires et blanches en plastique souple, résultat de la dernière impression en 3D de son petit bijou : des lunettes à réalité augmentée […]