Kayvan Mirza, PDG d’Optinvent, nous parle de sa société et le développement de ses lunettes connectées.

La société créée s’appelle Optinvent. « La contraction d’optique, et d’invention. » Kayvan Mirza en est le PDG. L’objectif : atteindre un niveau d’innovation élevé, pour se démarquer en tant que jeune start-up. Le pari semble réussi : huit brevets ont été déposés par Optinvent.

Bouleversement au centre de recherche et développement de Thomson Multimédia, sur les hauteurs de Rennes Atalante. Le géant mondial français de l’industrie de l’image, depuis rebaptisé Technicolor, choisit de se concentrer sur les produits professionnels et d’arrêter ses activités grand public. Les cinq ingénieurs qui y travaillaient décident de voler de leurs propres ailes. « Avec la bénédiction de Thomson, souligne l’un d’entre eux, Kayvan Mirza. O n a négocié des équipements, et la société nous a hébergés pendant un moment. » Précurseurs « Nous a vions des compétences dans le domaine de la projection, de l’imagerie. […]